• Accueil
  • > Recherche : sabine andrivon milton

Résultats de votre recherche

Colloque « semaine de la pêche et de l’aquaculture 2015″

Posté par andrivonmilton le 29 juillet 2015

colloque pêche et aquaculture

colloque pêche et aquaculture

Du 22 au 27 juin, 2015, aux Anses d’Arlet, s’est tenu  un colloque dans le cadre de la semaine de la pêche et de l’aquaculture.

Le premier volet du colloque était historique et était intitulé Respé épi loné ba disidan épi péchè nou.  A cet effet, Sabine Andrivon-Milton a effectué une intervention dont le titre était « hommage aux dissidents et aux pêcheurs-passeurs«  dans laquelle elle a retracé le parcours des dissidents et le rôle joué par les marins-pêcheurs pour aider ces dissidents. Elle a profité de l’occasion et de la présence de Mr Serge Larcher, président de l’Espace Sud, pour demander qu’il y ait des lieux de mémoire pour les dissidents en Martinique.

Après la présentation historique, des vidéos ont été projetées dans laquelle deux dissidents faisaient part de leur histoire. Une remise de présents honorifiques a clôturé cette première partie de colloque.

 

 

Publié dans | Pas de Commentaires »

ADIEU A MR REMY OLINY

Posté par andrivonmilton le 18 juin 2015

ADIEU A MR REMY OLINY
Album : ADIEU A MR REMY OLINY
le 28 mars 2015, Rémy OLINY a tiré sa révérence.
3 images
Voir l'album

 

Adieu Mr Oliny

Maintenant que la nouvelle est tombée officiellement, je peux enfin m’exprimer et libérer ma pensée suite à la disparition du dissident Rémy Oliny.

C’est avec beaucoup de stupeur et de peine que j’ai appris au détour d’une réunion le départ de cet homme que j’appréciais particulièrement. Celui que j’appelais « un monument », a tiré sa révérence sans bruit sans trompette alors qu’il aurait dû avoir les honneurs locaux et nationaux. Mais je pense qu’il avait certainement demandé la plus grande discrétion lorsqu’il partirait et cela ne m’étonne pas car il n’aimait pas tout cela. Homme au franc parlé, il répétait souvent que la France n’avait pas suffisamment remercié les anciens combattants et il en souffrait. Il n’aimait pas les honneurs car il pensait à ses camarades qui étaient morts pendant et après la guerre et qui n’avaient pas été honorés. Lors de ses interventions auprès des scolaires, il leur disait clairement que s’il fallait le refaire qu’il ne croit pas qu’il serait parti en dissidence. Il commençait toujours par répondre aux questions préparées par les élèves puis leur demandait de déposer leur feuille et de lui poser de vraies questions. Il installait un échange avec les jeunes en les exhortant de tout faire pour éviter la guerre et leur demandait d’être attentifs à tout ce qui se fait en Martinique, de lutter contre la drogue et la violence. Il agissait comme leur grand-père et il était apprécié pour cela.

A ma demande, il avait accepté de témoigner dans propos de guerre et ces vidéos sont des archives et des souvenirs ineffaçables. Il aimait Fort-de-France et il me parlait longuement du quartier Sainte-Thérèse, des cérémonies du Tricentenaire, de la grève de 1935, de l’amiral Robert qu’il avait rencontré et des faits divers. Il possédait des documents très précieux qui j’espère seront mis en lieu sûr. Homme passionné, il effectuait des recherches aux archives et avait écrit plusieurs articles. Il possédait la liste de tous les dissidents martiniquais et était incollable sur le déroulement de la guerre. Infatigable, il incitait les écoles à participer au concours de la résistance. Malgré son âge avancé, il était très lucide et conduisait. Il répondait aux sms que je lui envoyais.

Je suis triste car je lui avais promis qu’avant son départ, qu’il y aurait eu un lieu qui s’appellerait la dissidence. J’avais écrit à toutes les municipalités en leur demandant d’attribuer le nom de la dissidence à une rue ou un rond-point et, hormis le Marigot, aucune ne m’a répondu. Qu’attendons-nous pour honorer nos dissidents ? A ce jour, seule une stèle aux Trois-Ilets est là pour leur rendre hommage. Il existe bien deux projets d’érection de monuments (à Grand-rivière et à Fort-de-France) mais ils ne sont qu’à l’état de projets.

Il reste moins d’une dizaine de dissidents en Martinique. Attendons-nous que le dernier ferme les yeux pour se souvenir d’eux ? Euzhan Palcy et Barcha Baueur leur ont consacré un documentaire. En 2009, Nicolas Sarkozy leur a rendu un vibrant hommage et en 2013, lors des cérémonies du débarquement, François Hollande les a reçus avec tous les honneurs. En février 2014, la petite commune d’Alénya située dans les Pyrénées orientales inaugurait le rond-point William Palcy, en souvenir de ce gros-mornais qui fut compagnon de la libération. Lors de cette inauguration, le maire d’Alénya signalait qu’il rendait hommage « à tous les combattants antillais qui se sont levés à l’appel du Général De Gaulle ».

En Martinique, que faisons-nous ou qu’avons-nous fait pour eux ? Quelle sera la trace de leur passage et de leur existence dans leur commune ? On cherche des héros partout dans le monde alors que nous avons la chance d’en avoir dans notre île. Nos dissidents s’en vont les uns après les autres et nous assistons à leur départ sans broncher.

Quelle tristesse. J’ai perdu celui que je considérais comme le grand-père que je n’avais pas eu et qui m’encourageait dans mon combat pour la mémoire des anciens combattants. Pourquoi nous as-tu privé de ce moment de recueillement à tes côtés ? Pourquoi nous as-tu privé de te voir une dernière fois ? Pourquoi es-tu parti si discrètement ? Comment faire notre deuil ? Je n’ai que cet article pour exprimer ma tristesse. J’espère que ton entourage proche savait à quel point tu étais important et que l’on parlera de toi pendant longtemps à ta descendance.

Pour ma part, je poursuis le combat…

 

Sabine Andrivon-Milton

 

 

Publié dans | 1 Commentaire »

COLLOQUE: LA CARAÏBE ET LA PREMIÉRE GUERRE MONDIALE

Posté par andrivonmilton le 18 juin 2015

COLLOQUE A BASSE-TERRE
Album : COLLOQUE A BASSE-TERRE

2 images
Voir l'album
 Les 19 et 20 mai 2014, la Société d’histoire de la Guadeloupe et les archives départementales ont organisé un colloque intitulé LA CARAIBE ET LA PREMIERE GUERRE MONDIALE au Conseil Régional de la Guadeloupe.

Sabine Andrivon-Milton a présenté une communication intitulée:

-          Les femmes martiniquaises pendant la Grande Guerre en Martinique.

 

Publié dans | Pas de Commentaires »

Colloque aux marges du conflit? l’empire colonial dans la Première Guerre mondiale. terrain, hommes et propagande.

Posté par andrivonmilton le 18 juin 2015

COLLOQUE
Album : COLLOQUE
Les 4 et 5 juin 2015, colloque l'empire colonial dans la Première Guerre mondiale.
3 images
Voir l'album
 Les 4 et 5 juin 2015 a eu lieu à l’Université de la Sorbonne, un colloque organisé par la société d’Histoire des outremer (SFHOM).

Sabine ANDRIVON-MILTON a présenté une communication intitulée: la production du sucre et du rhum à la Martinique pendant la Grande Guerre.

 

Publié dans | Pas de Commentaires »

Fort-de-France en 200 questions-réponses

Posté par andrivonmilton le 1 août 2014

FORT- DE- FRANCE EN 200 QUESTIONS-REPONSES
Album : FORT- DE- FRANCE EN 200 QUESTIONS-REPONSES
Présentation de l'ouvrage le 25 juillet 2014
7 images
Voir l'album

 

Le 25 juillet 2014, dans la salle de délibérations de l’hôtel de ville de Fort-de-France, Sabine Andrivon-Milton a présenté son ouvrage intitulé Fort-de-France en 200 questions-réponses (éditions Orphie). Les invités étaient nombreux et ont suivi avec attention la scénette réalisée par les membres de la troupe Valverdé avant d’écouter l’auteur qui expliquait sa démarche et l’objectif d’un tel ouvrage. Sabine Beauchaint, la directrice de l »office de tourisme de Fort-de-France qui a réalisé la préface a pris la parole pour rappeler l’intérêt indéniable de l’ouvrage. La soirée s’est terminée par la traditionnelle séance de dédicace et le  partage du pot de l’amitié.

 

http://martinique.la1ere.fr/2014/07/30/fort-de-france-en-200-questions-173294.html

 

Publié dans | Pas de Commentaires »

Intervention au Sénat le 8 juillet 2014

Posté par andrivonmilton le 8 juillet 2014

Le 8 juillet 2014, a eu lieu au Sénat, une rencontre intitulée DES CHAMPS DE BATAILLE AUX REECRITURES DE L’HISTOIRE COLONIALE organisée par la délégation sénatoriale à l’outremer.

voir vidéo sur la page suivante: http://videos.senat.fr/video/videos/2014/video23891.html

Rencontre organisée, sous le haut patronage du Président du Sénat, Jean-Pierre BEL, par la Délégation sénatoriale à l’outre-mer, présidée par Serge LARCHER, en partenariat avec le Groupe de recherche Achac

À quelques jours du défilé du 14 juillet qui réunira à Paris pour la première fois les troupes de tous les pays qui ont participé à la Première Guerre mondiale et dans la perspective du 70e anniversaire de la Libération du territoire français, cette rencontre a pour but de croiser histoires et mémoires des combattants de l’empire colonial français et des territoires non -européens.

La Première Guerre mondiale, l’entre-deux guerres et la Seconde Guerre mondiale ont provoqué des bouleversements dans le monde et dans les grands empires coloniaux où les populations étaient encore majoritairement « sujets » à des discriminations raciales, dont l’empire français (Antilles, océan Indien, Afrique, Sud-Est Asie, Pacifique…) et anglais (Inde, Singapour et les territoires de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande, du Canada, de l’Afrique du sud…).

Sur les champs de bataille puis dans l’entre-deux guerres, ces hommes qui ne s’étaient jamais rencontrés ont découvert l’Europe et ses populations, et ont échangé et partagé leurs expériences. Ils ont forgé les solidarités des futurs combats pour leurs indépendances.

Leur expérience est celle d’une « histoire connectée », d’une histoire croisée qui questionne les schémas fermés sur des territoires nationaux ou coloniaux.

Ce nouveau rendez-vous qui se tiendra dans les Salons de Boffrand du Palais du Luxembourg est organisé, avec le concours de France Télévisions, de Tessalit Productions, de l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (Acsé) et du Secrétariat d’État chargé des anciens combattants et de la mémoire, autour de deux tables rondes animées par Pascal Blanchard et Françoise Vergès. Une sélection de films courts et inédits réalisés pour France Télévisions, extraits de la série Frères d’armes sur les combattants de ces mondes divers, sera projetée en avant-première, en présence du réalisateur Rachid Bouchareb et de son auteur Pascal Blanchard).

« Je forme le vœu que cette mise en commun des récits et des mémoires nous permette à tous, héritiers de cette histoire, d’extirper les causes profondes du racisme et d’agir contre toutes les formes d’asservissement. »
Jean-Pierre Bel, le 9 mai 2012

La rencontre du 8 juillet 2014 prolonge la série Histoires/Mémoires croisées organisées au Sénat :

16 h

Ouverture

Serge LARCHER, sénateur de la Martinique, président de la Délégation sénatoriale à l’outre-mer

Présentation de la rencontre

Pascal BLANCHARD, historien, chercheur au Laboratoire Communication et politique (CNRS), co-directeur du Groupe de recherche Achac et coordonnateur scientifique de la rencontre

16 h 15
Table ronde

Le temps des conflits : Présence des outre-mer dans les deux conflits mondiaux

Animée par Pascal BLANCHARD

  • Sabine ANDRIVON-MILTON, historienne, enseignante
    Les Antillais et Guyanais dans la Première Guerre mondiale
  • Eric DEROO, historien, chercheur associé au CNRS, documentariste
    Les troupes coloniales en Europe
  • Gilles AUBAGNAC, historien, chef du service de la conservation au musée de l’Air et de l’Espace
    Les présences du monde dans les deux conflits
  • Henri HAZAËL-MASSIEUX, Administrateur civil H.C. honoraire du ministère de la Défense, chargé de mission Mémoire.
    Les colonies dans les deux guerres mondiales
  • Grégoire GEORGES-PICOT, historien et cinéaste
    Des Antillais, Français Libres
  • Sylvette BOUBIN-BOYER, historienne
    Les combattants français et indigènes calédoniens dans la Grande Guerre

 

17 h 15

Lectures

Lectures par Jacques MARTIAL, président de l’Établissement public du parc et de la Grande Halle de la Villette

  • « Et Cætera » de Léon-Gontran DAMAS
  • « Aux tirailleurs Sénégalais morts pour la France » et « Poème Liminaire » de Léopold Sedar SENGHOR (Poèmes extraits de « Hosties noires » (1948) in Œuvre poétique, publié par les Editions du Seuil et Points)

 

Projection de films

 

Projection d’une sélection de la série inédite “Frères d’armes. Ils se sont battus pour la France depuis plus d’un siècle”, avec le réalisateur Rachid BOUCHAREB et son auteur Pascal BLANCHARD

  • Roland Garros raconté par Roschdy Zem, originaire de La Réunion (1888-1918) / Aviateur et héros de la Première Guerre mondiale
  • Joséphine Baker racontée Elsa Zylberstein, originaire des Etats-Unis (1906-1975) / Une résistante-artiste au service de la France Libre
  • James Reese Europe raconté par Elsa Zylberstein, originaire des Etats-Unis (1880-1919) / Le combattant afro-américain qui importe le jazz en France
  • Ma Yi Pao raconté par Denis Podalydès, originaire de Chine (1894-1918) / Un des rares combattants chinois de la Grande Guerre aux cotés des 140 000 travailleurs chinois venus travailler en France
  • Roger Sauvage raconté par Yvan Attal, originaire de La Martinique (1917/1977) / Un des pilotes de l’escadron Normandie-Niémen, héros de la Seconde Guerre mondiale
  • Saiaeng Wahena raconté par Smaïn, originaire de la Nouvelle Calédonie (1895-1918) / Combattant d’origine kanak et un des 978 Néo-Calédoniens engagés pendant la Grande Guerre

 

17 h 45

Table ronde

Le temps des héritages et des mémoires : Ruptures, nouvelles visions, nouvelles solidarités

 Animée par Françoise VERGÈS, politologue, écrivain, chercheur associé au Collège d’études mondiales et coordonnatrice scientifique de la rencontre

  • Rachid BOUCHAREB, réalisateur
    Frères d’armes : comment transmettre par le cinéma les moments d’histoire complexe du passé
  • Sarah FRIOUX-SALGAS, historienne, responsable des archives et de la documentation des collections à la médiathèque du musée du quai Branly
    L’éveil des mondes noirs
  • Catherine COQUERY-VIDROVITCH, historienne, professeur émérite à l’université de Paris VII
    Héritages et ruptures dans les colonies d’Afrique de l’empire colonial français à l’heure des conflits
  • Michel WIEVIORKA, sociologue, directeur du Collège d’études mondiales
    Les héritages de ces passés dans la France contemporaine : quels défis ?
  • Annette BECKER, historienne, professeur des universités à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, membre du Comité scientifique du Centenaire de la Première guerre mondiale
    Commémorer : les politiques publiques et l’Histoire
  • Viviane FAYAUD, chercheure associée, Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines (CHCSC), université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
    Le Premier conflit mondial fondateur de la nation : l’exemple du Pacifique

 

 

18 h 45

Conclusion de la rencontre

Françoise VERGÈS

 

Clôture

Jean-Pierre BEL, président du Sénat

 

Lieu du colloque

  • Palais du Luxembourg – Salons Boffrand
  • Entrée : 15 ter rue de Vaugirard, Paris 6ème
  • RER Luxembourg – Métro Mabillon ou Odéon
  • Bus : lignes 84, 89, 58 ou 82
  • Vélib’ : 6017 (rue de Condé), 6022 (rue Lobineau) et 6028 (rue des Quatre-Vents)
  • Parcs de stationnement : Saint-Sulpice, Saint-Germain-des-Prés ou Rue Soufflot
  • L’accès au Palais du Luxembourg sera subordonné à la présentation d’une pièce d’identité.

 

INTERVENTION AU SENAT
Album : INTERVENTION AU SENAT
Le 8 juillet Sabine andrivon-Milton présentait une communication intitulée les antillais et les Guyanais dans la Grande Guerre
5 images
Voir l'album

Publié dans | Pas de Commentaires »

Hommage aux anciens combattants

Posté par andrivonmilton le 14 avril 2014

Hommage aux anciens combattants
Album : Hommage aux anciens combattants
Une manifestation qui consiste à réaliser une rencontre entre les anciens combattants et les scolaires.
8 images
Voir l'album

L’association Histoire Militaire de la Martinique présidée par Sabine Andrivon-Milton,  a organisé en novembre 2012 et novembre 2013, une manifestation intitulée Hommage aux anciens combattants de la Martinique qui consistait à réaliser des rencontres entre des scolaires et des anciens combattants.

Grand succès pour cette manifestation car de nombreuses écoles ont sollicité l’association et ont permis de réaliser des échanges fructueux entre les anciens combattants et les scolaires.

 

Publié dans | Pas de Commentaires »

Le salon international du livre de Martinique

Posté par andrivonmilton le 14 avril 2014

Du 5 au 8 décembre 2013 s’est tenu le salon du livre de la Martinique et Sabine Andrivon-Milton présentait ses ouvrages au public.

Salon du livre de la Martinique
Album : Salon du livre de la Martinique
Du 5 au 8 décembre, salon du livre de la Martinique.
1 image
Voir l'album

Publié dans | Pas de Commentaires »

Salon du livre de Paris 2014

Posté par andrivonmilton le 13 avril 2014

SALON DU LIVRE DE PARIS 2014
Album : SALON DU LIVRE DE PARIS 2014
Cette année, Sabine Andrivon-Milton était présente au salon du livre de Paris.
9 images
Voir l'album

Cette année , Sabine Andrivon-Milton était au salon du livre de Paris sur le stand de l’outremer et sur celui de la Région Martinique.

Publié dans | 2 Commentaires »

Une rue Sabine ANDRIVON-MILTON

Posté par andrivonmilton le 1 juillet 2013

Une rue Sabine ANDRIVON-MILTON dscf6629-300x225

article-rue-sam-300x294

NOMINATION DE RUE
 

Publié dans | Pas de Commentaires »

12345
 

Ecology Brazil |
Vive la Résistance. |
Fan club de stéphane auer |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | culture G
| société civile
| Pour La Justice Sociale