• Accueil
  • > Salon du livre de Paris 2010

Salon du livre de Paris 2010

s7300128.jpgLE SALON DU LIVRE 2010

 

Cette année encore, SAM EDITIONS était présent au Salon rdu livre représenté par Sabine ANDRIVON-MILTON. En effet, le Ministère de l’Outremer avait mis à disposition des exposants un espace intitulé Terres d’Océan qui réunissait plus de 50 éditeurs ultramarins, une librairie et plus de 150 auteurs. La Martinique était représentée par trois maisons d’éditions : les Editions Lafontaine, SAM Editions et Martinique Editions et plusieurs auteurs martiniquais avaient fait le déplacement : JALA, Serge RESTOG, Sonny BAGOE, Tony DELSHAM.

Vendredi matin, la Ministre de l’Outremer s’est arrêtée devant chaque stand afin de discuter avec les exposants et recueillir leurs doléances. Lilian Turam est venu  saluer les auteurs originaires des DOM-TOM.

Le forum des éditeurs a reçu des auteurs  de renom tels  Fabienne Kanor, Gisèle Pineau , Simone Schwarz-Bart , Jean-Jacques Seymour, Daniel Maximin,  Mémona Hinterman, Suzanne Dracius, Athon Mas, Charles-Henri Fargues, Viktor Lazlo, Ernest Pépin, Annique Sylvestre, Euzhan Palcy…

Sabine ANDRIVON-MILTON nous a confié que les ventes n’ont pas été très importantes à cause de la crise qui a diminué le pouvoir d’achat. Toutefois le Salon du livre est le lieu idéal pour échanger, nouer des contacts et rencontrer des personnalités appartenant au monde la littérature. Elle a rencontré des personnes très intéressantes et est repartie avec des adresses et des projets à venir.

Compte-rendu de la visite du Ministre de l’outre-mer: http://www.fxgpariscaraibe.com/article-salon-du-livre-de-paris-47440968.html

Salon du livre de Paris 2010
Album : Salon du livre de Paris 2010

5 images
Voir l'album

2 Réponses à “Salon du livre de Paris 2010”

  1. EBROIN dit :

    Bonjour,

    Je suis originaire de la Martinique né au Vauclin. Je vis à Grenoble depuis 1990 où j’ai terminé une carrière militaire en 1993. Ce qui m’amène vers vous est votre dernier livre « ANATOLE DANS LA TOURMENTE DU MORNE SIPHON » écrit pour votre fils et pour le grand public, je ne l’ai pas encore lu mais je me ferai un plaisir de le lire du début à la dernière page en même temps que ma fille de 8 ans et 10 mois si elle le veut bien; avec son caractère bien déterminé elle voudra peut être le lire toute seule.

    Je suis président d’une association nommée C.A.S.O.M.I ( Comité d’Action Sociale des Originaires des DOM de l’Isère). Je l’ai créé en 1999, avant cela et depuis je marque systématiquement la Commémoration de l’Abolition de l’Esclavage à Grenoble et dans les communes de l’Agglomération grenobloise.

    Ma fille aura 9 ans le 1er octobre de cette année, elle s’intéresse à tout et en particulier à mes actions puisque cette année elle a voulu faire un exposé sur l’esclavage dans sa classe, ce que sa maitresse a accepté. Je trouve cela encourageant de voir que des enfants participent à des sujets aussi sérieux que cette histoire de l’esclavage par exemple, je l’ai un peu aidé, je voulais juste qu’elle aborde le sujet de manière ludique et simple.

    Après lecture de vos travaux en qualité d’enseignante je souhaite vous inviter à Grenoble lors de votre passage dans le cadre du salon du Livre pour parler de ce que vous faites dans le milieu enseignant en Martinique. Je souhaiterais que vous puissiez faire parler de votre livre « ANATOLE DANS LA TOURMENTE DU MORNE SIPHON » avec les enfants d’ une école de Grenoble ou d’une école d’une commune environnante. Je travaille étroitement avec plusieurs communes, entre autre celle de Monsieur Michel BAFFERT qui a été élu par le conseil municipal en remplacement de Monsieur Didier MIGAUD qui est l’actuel Président de La cours des Comptes.

    Pouvez-vous me dire dans quelle mesure cela est possible et dans quelle conditions cela vous conviendrait-il?

    Je vous agréer, Madame, mes sentiments respectueuses hommages.
    ebroin.philippeclaude523@gmail.com

  2. Demange Jluc dit :

    Génial, le dernier né. Anatole
    Je l’avais commencé alors que je savais que j ‘avais guère de temps devant moi. En finalité, pris dans la tourmente, j ‘ai pris le temps de le lire d ‘une traite, en le dévorant pour connaître l’ aventure de Raymond.
    J’ai fermé le livre les larmes aux yeux. Merci Sabine
    Continue. JeanLuc

Laisser un commentaire

 

Ecology Brazil |
Vive la Résistance. |
Fan club de stéphane auer |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | culture G
| société civile
| Pour La Justice Sociale