• Accueil
  • > Général Elie De Vassoigne

Général Elie De Vassoigne

img0970.jpgLe 17 mai 2009 à Rivière-Salée, un hommage a été rendu au général Devassoigne originaire de la commune. Cette cérémonie a été organisée par la Fédération des Troupes de Marine.

L’historienne Sabine Andrivon-Milton a évoqué la vie du général devant le monument aux morts. Après le dépôt de gerbe au monument aux morts, un arrêt a été réalisé devant la maison où naquit le général.

img0959.jpg

ALLOCUTION DE L’HISTORIENNE

ELIE JEAN DE VASSOIGNE est né à Rivière-salée le 27 mai 1811 fils de Elie auguste Vassoigne (capitaine de cavalerie, commissaire civil de Rivière-Salée) et de Marie, Anne ,Joséphine Aubert de la Baume. A 16 ans (en 1827), iI quitte son île natale et entre à l’école de Saint-Cyr. Deux ans après il est promu sous-lieutenant et affecté au 45e de ligne. De 1830 à 1853, il séjourne dans les colonies en Martinique et en Guadeloupe  où il épouse Louise Vernias. En 1854 (à 43 ans), il retourne en France et prend la tête d’une partie du corps expéditionnaire franco-anglais qui assurera la victoire sur les Russes en mer Baltique.

Pour ses faits d’armes,  en 1854 il est fait officier de la légion d’honneur et reçoit la médaille anglaise de la campagne de
la Baltique.

En 1856, il obtient le commandement supérieur du corps d’occupation en Grèce . Le 22 septembre de la même année, il est nommé colonel et prend le commandement du 3e régiment de marine à Rochefort ;

Il prend part à l’expédition de Chine.  Au cours de cette campagne il se fait remarquer pour sa bravoure. Gravement blessé (bras gauche, poumon perforé).Il fut cité à l’ordre de l’armée pour sa conduite exceptionnelle lors de l’attaque des lignes et des forts de Ki-Hoa. Il est décoré de la grand Croix d’Isabelle la Catholique.

A son retour de Cochinchine française, il est nommé inspecteur général adjoint de l’infanterie de la Marine et des colonies. Il se replie sur Etretat où il rencontre Anaïs Anicet-Bourgeois qu’il épouse en 1866, étant devenu veuf entre temps.

En 1868, il est nommé inspecteur général chef d’Etat major de l’Arme.

En décembre 1868, il est nommé général de division inspecteur général des troupes de la Marine et des colonies. Il fit de nombreuses inspections au Sénégal, à Cayenne, à l’île Bourbon, à Pondichéry…

Au moment de la guerre de 1870, il est commandant en chef de la 3e division d’infanterie de marine dite « division bleue » qui s’illustre à la bataille de Bazeilles. Il est fait prisonnier et emmené en captivité à Dresde.

En mars 1871, après les traités de Versailles et de Belfort, il est libéré et rejoint Pau mais il tombe gravement malade.

En 1873, il redevient Inspecteur général des Troupes de la Marine et des colonies. En 1880 il part à la retraite.  Il décède le 3 novembre 1891  et repose au cimetière du père Lachaise. Il avait deux fils et une fille. Il était Commandeur de la légion d’honneur.

Le nom de de Vassoigne est lié à Bazeilles. Une caserne porte son nom à Hyères. Il existe une association intitulée « les Amis du général de Vassoigne » à Etretat.

 

HOMMAGE A DE VASSOIGNE
Album : HOMMAGE A DE VASSOIGNE
Le 17 mai, un vibrant hommage a été rendu au général de Vassoigne dans sa commune natale de Rivière-Salée.
5 images
Voir l'album

 

12 Réponses à “Général Elie De Vassoigne”

  1. de vassoigne dit :

    bonjour,
    je suis Stéphanie de vassoigne, fille de Philippe christian Amédé de vassoignr fils de Amédé de vassoigne. je cherche à recontruire notre généalogie et à contacter les de vassoigne issu de la branche du général de Vassoigne, les descendants directspas les collatéraux.
    peut être pourriez vous m’aider?
    cordialment

  2. Céline dit :

    Bonsoir,
    Je suis bien contente de constater que notre Général De Vassoigne n’est pas complétement oublié …
    Je suis allée me recueillir sur sa tombe au Père Lachaise il y a quelques jours. Mon Dieu ! J’ai été choquée de voir l’état de sa sépulture … A l’extérieur, les pierres sont sales et la peinture des grilles écaillées. Mais à l’intérieur, c’est horrible : tout est fracassé, pourri et répugnant !
    Je suis vraiment triste pour notre Général et sa famille, mais aussi pour la France. Il a tant donné pour la grandeur de la France … C’est vraiment triste.
    Je retournerai sur sa tombe en novembre, et lui apporterai quelques fleurs pour l’anniversaire de sa mort.
    Amicalement

  3. Cauchies Jacques dit :

    Bonjour,
    Membre de l’Association « Général de Vassoigne » je suis à la recherche des descendants de Vassoigne ou Anicet Bourgeois afin de trouver des renseignements et des photos des différentes époque de la vie du Général. Toutes informations seront les bien venues. Je cherche une photo de la maison du Général à Rivière Salée.
    Avec mes remerciement.

  4. André Baillard dit :

    Bonjour,
    je suis le président de l’ass de Vassoigne à Etretat (76). J’ai écris un ouvrage concernant sa carrière militaire qui s’intitule : La Vertu du Devoir ou : Elie de Vassoigne, général de division du Second Empire. Je m’adresse à Stéphanie de Vassoigne. Je peux l’aider si elle est en lignée direct avec le général de Vassoigne. Aussi je cherche la famille Irasque et Lane, liées à la la famille de Vassoigne et Bourgeois(Auguste Anicet-Bourgeois, dramaturge, dont la fille, Stéphanie Anaïs, était la seconde épouse du général.

  5. walczak dit :

    quel homme non qui a toujour vaicus comme il le voulais libre et fier d’etre francais la patrie lui doit beaucoup reposer en paix

  6. de vassoigne dit :

    Bonsoir, je suis Stéphanie de VASSOIGNE et je suis une des descendantes du général. J’accepte votre aide pour reconstruire ma généalogie.

  7. Lynn Clark dit :

    Bonjour, j’habite 16380 Charras prés de 16380 Grassac et je pense que votre famille as demeurer au Château de La Brechinie,Grassac pour plus de 350 ans jusqu’a 1980.je sais parce que j’ai regarde sur internet..

  8. Baillard dit :

    Le général de division Elie, Jean de Vassoigne habita Etretat de février 1966 à sa mort 3 octobre 1991. Il y venait toutes les saisons quand il n’était pas en campagne, surtout pour prendre des bains de mer pour soigner ses blessures de Khi Hoa… Il épousa Anaïs, Stéphanie ANICET-BOURGEOIS, la fille d’un dramaturge du Second Empire. Il eut 4 enfants : Maurice, Anaïs, Jean et Emmanuel. Au décès de son oncle, il devint le tuteur de deux nièces qu’il éleva Béatrice et Alix de Vassoigne.

  9. André Baillard dit :

    A Stéphanie de Vassoigne…
    Pour vous aider à construire votre généalogie, encore faut-il savoir de qui vous êtes la fille (père et mère) et le lien de parenté (direct ou indirect, branche du fils du général de Vassoigne : Maurice ?… (Jean étant demeuré célibataire et décédé en 1950 et Emmanuel étant mort à Verdun en mai 1916)…

  10. André Baillard dit :

    Lynn Clark… Non, les Vassoigne migrent aux Antilles sous la Révolution Française. Pierre de Vassoigne est fait prisonnier dans son propre château de la Brechinie en 1791 et s’en évade; son fils Elie Auguste servira dans les hussards sous Napoléon 1er. Son petit-fils (notre général de Vassoigne) naîtra à Rivière Salée en 1811. Donc le château de la Brechinie est confisqué par les révolutionnaires. L’Empereur leur restitue le bien, mais ils ne l’habiteront plus qu’occasionnellement car il tombe en ruine… Déjà les révolutionnaires ont pris des pierres de l’édifice pour construire des maisons… Elie-Jean de Vassoigne (notre général de Vassoigne) n’y mit jamais les pieds… Il voyagea entre les Antilles, Paris et Etretat… Sa première épouse décède relativement jeune (à 20 ans), il restera veuf près de dix ans. En février 1866 il épousera Anaïs,Stéphanie Anicet-Bourgeois (fille d’un dramaturge, écrivain et poète)il a 55 ans et elle 30 ans… Elle sera l’amie de l’épouse de Jacques Offenbach (le compositeur des Opéras bouffes) qui composera pour le GDI de Vassoigne un Te Deum à la gloire de l’armée française vainqueur contre les Russes à Sébastopol (Guerre de Crimée 1854/56)… Mesdames Offenbach et de Vassoigne organisent des tombolas pour « les manants d’Etretat » (on parlait comme cela à cette époque)… A.B.

  11. Valery dit :

    Bonjour

    Je voudrais savoir si la mère du Général de Vassoigne , Josephine Aubert de la Baume est liée à la famille Aubert de la Martinique qui inclus Monseigneur Louis Oscar Aubert.

    Merci

  12. Renard dit :

    Bonjour,
    Pour répondre à Valery sur le lien Aubert de la Baume et Mgr Louis Oscar Aubert, il n y en a aucun ! Louis Oscar Aubert (mon grand oncle) est issu d’une famille Ornaise et du Calvados installée à la Martinique depuis 1728. Elle vient d’une branche Aubert de Caudemone alliée à celle des Aubert d’Ailly.
    Cordialement

Laisser un commentaire

 

Ecology Brazil |
Vive la Résistance. |
Fan club de stéphane auer |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | culture G
| société civile
| Pour La Justice Sociale