• Accueil
  • > Fête patronale de Saint-Joseph le 2 mai 2010

Fête patronale de Saint-Joseph le 2 mai 2010

Dimanche 2 mai 2010, La ville de Saint-Joseph a ajouté le nom des 15 soldats morts à la guerre et non inscrits sur le monument aux morts. Cette cérémonie se déroulait dans le cadre de la fête patronale et j’ai été désignée comme présidente effective de cette fête accompagnée de deux autres femmes. 

La fête fut une réussite.

 Ci dessous la liste des soldats de Saint-Joseph rajoutés sur le monument aux morts

NOM 

PRENOM  ANNEE DE NAISSANCE  DATE ET LIEU DU DECES 
ADELE ROSE  Crépin  1893  Le 21 juin 1915 à Moudros, Lemnos (Grèce). M 
BISSON  Donatien  1893  Le 29 octobre 1916 au combat de Kénali (Serbie). D 
BONJEAN  Jean  1893  Le 22 mai 1915 à
la Redoute Bouchet Gallipoli (Turquie). D 
CAHIR  Marius  1893  Le 14 août 1918 dans le train ambulant à Bretten, Baden (Allemagne). M 
CLAIRINE  Laurent  1882  Le 7 septembre 1918 à l’ambulance 5/69 à Attichy (Oise). B 
CLEANTE  Romuald  1893  Le 22 mai 1915 à
la Redoute Bouchet, Gallipoli (Turquie).
D 
CORBION  Narcisse  1890  Le 1er février 1915 à Minaucourt (Marne).
DANGLADES  Henri Thimothé  1892  Le 22 mai 1915 à
la Redoute Bouchet Gallipoli (Turquie). D 
EMILE  Eugène  1892  Le 22 mai 1915 à
la Redoute Bouchet, Gallipoli (Turquie). D 
LECEFEL  Joseph  1893  Le 28 octobre 1916 à Kénali (Serbie). T 
MAVOUNGO  Marius  1892  Le 21 mai 1915 aux Dardanelles (Turquie). D 
PONTA  Michel  1896  Le 20 avril 1917 à l’hôpital mixte de Toulon (Var). M 
POULADE  Casimir  1896  Le 5 juin 1916 à l’hôpital Maillot (Algérie).
SENGA  Germain  1895  Le 1er juillet 1916 à Dampierre (Somme).
TELAMON  Firmin  1885  Le 2 juin 1917 à l’hôpital mixte de Saint-Genis-Laval (Rhône). M 

Quelques photos

fête patronale de Saint-Joseph
Album : fête patronale de Saint-Joseph
Le 2 mai 2010 eut lieu la fête patronale de Saint-Jospeh aucours de laquelle 15 noms de soldats furent rajoutés sur le minument aux morts. Sabine ANDRIVON-MILTON était la présidente d'honneur de la fête patronale.
5 images
Voir l'album
 

Ci-dessous, ma biographie qui a été lue devant les nombreux invités au hall des sports:

BIOGRAPHIE DE SABINE ANDRIVON-MILTON Docteur en Histoire née en 1970 à Fort-de-France, Sabine Andrivon-Milton est la cadette d’une famille de trois enfants. Dès son plus jeune âge, son père (garagiste) et sa mère (infirmière) lui inculquent les notions de solidarité et du progrès. Sabine effectue sa scolarité dans sa commune natale puis commence des études universitaires sur le Campus de Schoelcher, avant de rejoindre l’Université de la Sorbonne à Paris.

De retour en Martinique, cette jeune femme dynamique poursuit ses cours sur le Campus de Schoelcher où elle obtient son doctorat d’Histoire, en décembre 2003.  Passionnée de Littérature, elle se lance dans l’écriture. Elle affûte sa plume et sort son premier ouvrage intitulé : « La Martinique, base navale dans le rêve mexicain de Napoléon III (1862-1868) », en 1996. Puis, paraît «La Martinique et la Grande Guerre » en 2005. Cette oeuvre lui permet de recevoir le Prix des écrivains combattants.

Deux ans plus tard, « Le livre d’or des soldats Martiniquais morts pendant la Grande Guerre » est édité. Toujours inspirée, ses écrits se succèdent. En 2008, elle publie son quatrième ouvrage : « Lettres de Poilus Martiniquais » et l’année dernière, est paru le recueil « Poèmes et chants pendant la Guerre ». 

Humble et consciencieuse, Sabine Andrivon-Milton est la présidente de l’Association « Histoire militaire de la Martinique » qui organise, depuis bientôt trois ans, l’opération « Monuments aux morts en lumière ». Une manifestation dont l’objectif est d’interpeller la population sur l’existence des monuments aux morts, éléments incontournables de notre patrimoine. D’ailleurs, elle a découvert que 150 soldats Martiniquais morts pendant la 1ère Guerre Mondiale (1914-1918) n’étaient pas inscrits sur les monuments aux morts. Elle milite activement afin que les municipalités réparent cet oubli. D’où, cette cérémonie d’ajout des 15 noms des soldats Joséphins oubliés de la Grande Guerre qui s’est déroulée après la célébration religieuse, au monument aux morts. Le nom de ces hommes, ayant obtenu la mention « morts pour la France », est maintenant gravé dans la pierre. Par ce geste, la ville de Saint-Joseph espère avoir rectifié le tir. 

Femme de communication, Sabine Andrivon-Milton réalise régulièrement des conférences dans les écoles, pour les associations et en direction des particuliers avec comme unique but de diffuser l’Histoire de la Martinique au plus grand nombre. Son action publique a été reconnue puisqu’elle est lieutenant de la Réserve Citoyenne et médaillée du Mérite Colonial.   

D’une très grande gentillesse naturelle, Sabine enseigne au Lycée Professionnel Agricole du Robert, depuis 1993, où elle prête une oreille attentive aux élèves qui lui confient leurs difficultés et aléas. Selon ces derniers, elle trouve toujours les mots de réconfort. 

Les réactions de mes amis:

- C’est génial, continue comme cela, la MARTINIQUE à besoin de toi. Félicitations. Affectueusement. Nicole

- Je suis content de ta réussiste mille bisous d’une saveur de cannelle sur un doux lit de caramel. bisous à la famille. Thierry.

- Salut Sab, Le texte est très bien écrit et met en relief tout le travail déjà accompli et nous laisse entrevoir un avenir tout aussi prolifique… Félicitations ! Gros bisous !  A très bientôt.  Manuella

- Toutes mes félicitations ma Cousine. Je pense que tu mérites toutes ces éloges, au vu du travail de recherches effectuées. A bientôt au mois de juillet de cette année. Félix, ton cousin.

- Je suis tout à fait d’accord…  j’ajouterai…enfant agréable,elle est maintenant une femme « doubout »,une Martiniquaise brillante,fiable,et tellement  » Saine »…Felicitations BINE!!!  

- félicitations et tu le mérites!!!!! et c’est tellement vrai. gros bisous. Francine 



 



 

 

 

Laisser un commentaire

 

Ecology Brazil |
Vive la Résistance. |
Fan club de stéphane auer |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | culture G
| société civile
| Pour La Justice Sociale